Bienvenue dans une autre réalité: la Terre Adélie en Antarctique

photo jean-baptiste Gilet, météo TA60
Terre Adélie 2010  (photo: Jean-Baptiste Gilet (TA60)).

Toi, le lecteur, qui arrives ici, soit tu es intéressé par ce qui sera écrit sur ce blog et éventuellement tu le resteras si tu es un frangin par exemple ou une frangine…, soit tu finiras par te lasser et aller virevolter sur quelques unes des milliards autres pages que recèle la toile internet ou alors tu navigues ici par hasard et probablement tu ne finiras pas même la lecture de cet article de présentation du blog.

Cependant si sur l’attrait d’une autre histoire que la couleur des lunettes de tel fanfaron médiatique tu portes ton intérêt, tu prendras, peut-être, goût à venir t’enivrer de neige et de glace, d’aurores polaires et de manchots, de skuas ou de phoques, de lidar et de météo, de glaciers, d’ozone, de climat, éventuellement de science ou de philosophie, de photos,  de dessins et de quelques passions. . .fruits d’une recherche de vérité ou d’authenticité.

Celle-ci étant définie par le sens de l’essence de l’être, elle sera peut-être développée plus tard et si ce n’est sur ce blog, ce le sera par un autre support mais revenons à notre blanc mouton qu’est l’Antarctique…

La Terre Adélie c’est avant tout un lieu, pas dans une autre galaxie ou même dans une autre dimension spatio-temporelle juste un endroit sur Terre, en un point corrélé de l’univers que l’humain peut avoir accès en mettant en oeuvre quelques particularités que nous verrons au cours de l’hivernage.

La Terre Adélie c’est une histoire, celle de la planète Terre, de son climat, une histoire d’explorateurs, de scientifiques et d’observations, de lumières, de vie animale et de passion humaine avant toute chose. Car sans passion ce monde nous serait inconnu.

La Terre Adélie n’est ainsi pas un lieu comme les autres, chacun le sait, mais ce n’est pas un lieu magique ou crée par l’imaginaire humain. C’est ainsi un lieu qui perdure, presque identique à lui-même depuis des millions d’années.

La Terre Adélie possède un climat, spécifique, peu propice à l’implantation humaine et à sa survie en autonomie durable.

Pourtant depuis les années 50, une base y est construite: Dumont D’Urville, du nom du français qui a découvert le premier ce bout de sol glacé.

Jules Dumont D’Urville, en découvrant ces terres glacées, a rendu hommage à son épouse Adèle.

Il nomma ainsi ces contrées la terre d’Adèle, la Terre Adélie …

Ceci n’est certainement pas innocent; ce grand explorateur qu’est Jules Dumont d’Urville, marqua implicitement l’importance de l’amour dans son cheminement de vie.

Ce continent tout entier, dénommée depuis le protocole de Madrid en 1991 « territoire de paix et de science » est le seul et unique endroit de la Terre qui n’appartient à aucun pays.

L’Antarctique est un lieu exceptionnel et symbolique, ceci pour appuyer la thèse du lieu magique dont j’ai caché l’expression au début de cet article par la mise en relief du contexte géo-climatique du continent.

Alors la Terre Adélie est-elle un lieu simplement marqué d’une empreinte naturelle particulière ou a-t-elle un sens profond dans l’imaginaire humain, au sens inné ou intuitif lié à nos racines elles aussi…naturelles ?

Ces questions ne seront sans doute pas développées en profondeur durant l’hivernage du moins sans doute pas développées sur ce blog mais elles pourront faire l’objet d’une suite après  l‘hivernage.

Si Adèle a fait voyager Dumont d’Urville à travers le globe sur des mers déchainées, je propose de vous faire voyager jusqu’en Terre Adélie durant 13 mois, de décembre 2010 jusqu’à janvier 2012, à travers mon quotidien dédié à la paix et à la science mais aussi à la balade, la rencontre, la découverte, la poésie (au moins du regard), la peinture, la connaissance ou même le rien…

Mon activité sur la base consistera à la participation aux tâches habituelles d’une station météorologique de Météo-France: observation, prévision, suivi climatologique, maintenance du système de mesure des données météorologiques sur site, avec en outre la tâche particulière du lâcher/suivi quotidien de ballons-sondes météorologiques et en saison adéquate du lâcher/suivi de ballons-sondes de mesure de la concentration en ozone stratosphérique.

Cependant nous le verrons, l’activité sur une base scientifique ne se limite pas au seules fonctions pour lesquelles on est employé.

L’IPEV est l’institut qui a pour rôle le fonctionnement logistique et expérimental de la base Dumont d’Urville mais aussi de la base franco-italienne Concordia en continent Antarctique. Les activités de l’IPEV ne s’arrêtent pas là puisque c’est toute la recherche polaire française qui est coordonnée et mise en œuvre par son entremise : Arctique, sub-Antarctique et Antarctique sont sous son bonnet, sa désignation est l’institut polaire Paul-Emile Victor.

Le bonnet polaire!

L’administration des TAAF (Terres Australes et Antarctiques Françaises) basée sur l’île de la Réunion est le gestionnaire légal de ces territoires.

Bien que le traité de l’Antarctique du 1 décembre 1959 ait conféré à l’Antarctique un statut international libéré de toute mainmise politique

Si tu as réussi à lire jusqu’ici c’est que tu es prêt maintenant à pouvoir suivre la suite de ce blog au fur et à mesure des semaines à venir.

Bienvenue à « toustes ».

(j’aime bien ce mot « toustes », au moins il n’y a plus ni féminisme ni masculinisme…en perdant le caractère bifide  et hétérosexuel de la grammaire, nombre de sentiments anxiogènes dus aux relations de pouvoir de genre dans les relations humaines n’auraient plus lieu d’être et les polémiques « tartouillantes » du genre des mots comme docteur/doctoresse passeraient au panier de l’oubli. Ceci est un autre sujet ! )

Mais le français tel qu’il est est une belle langue s’il en est et je m’efforcerai, à ma modeste mesure, de ne point trop souvent l’écorcher et je m’excuse par avance quand ce sera le cas auprès des littéraires et érudits de la grammaire qui y verront trop de gravissimes erreurs.

Recentrons-nous au centre de notre sujet, mettons un bonnet, des bottes canadiennes, des gants et une parka et zou, avançons, à l’ insu de son plein gré, au cœur d’un adélien…

Carte IGN

28 Réponses

  1. Salut Mikael !

    Je suivrais avec intérêt tes aventures sur un continent qui m’attire depuis longtemps.
    Quand j’étais petit (y’a longtemps) j’allais voir le Marion à la réunion et c’est même une discussion avec un de ces scientifiques au cours d’une soirée vaguement rhum qui m’a orienté vers la géol quand j’étais en 4eme. Donc : bravo et bon courage !
    Bon sinon je m’intéresse plus particulièrement aux enregistrement paléoclimatique en hémisphère sud entre -10000 et -30000 ans donc si tu as des scoop là dessus je suis preneur ;).

    BIZ

    Yann

    • Hello Yann,
      content de le lire, ça fait un bout de temps encore….

      Je constate que creuser à la petite cuillère ou au pinceau les terrains sédimentaires te passionne toujours …tu es toujours à la DRAC « Pays Breton » (pour faire plaisir à Franck H.) ou ces nouvelles recherches en hémisphère sud indiquent-elles que tu as trouvé une autre structure d’études?
      Merci de t’intéresser à ces quelques articles que je tenterai de faire régulièrement, c’est-à dire une fois par semaine en gros si j’ai le temps. C’est plus cet aspect des choses qui m’interroge car à moins de diminuer le sommeil, les journées ne sont pas à rallonge…euh, ptèt bien un peu plus en zone antarctique en été!

      J’ai lu récemment le bouquin de Jouzel et Lorius, « planète blanche »

      « , très intéressant cette concordance entre données sédimentaires et données des glaces polaires et aussi la description des méthodes de datation des contenus des carottes de glace. En passant, je recommande ce livre à tous malgré certains passages un peu plus poussés en sciences physiques mais sans rien de non assimilable, y’a pas de maths en somme, cela met un peu les pendules à l’heure avec tout ce qui se dit dans tous les sens à propos du climat. Comme le journalisme fait souvent office de vulgarisation et de troncature du discours scientifique, le sens au final sorti de son contexte d’hypothèses peut facilement amener à des compréhensions biaisées.
      Ces livres devulgarisation, écrits par de grands climatos glaciaires permettent d’avoir une vision à peu près au fait des réalités scientifiques (qui ne sont pas LA réalité intrinsèque bien évidemment, la science étant par nature une approximation…) du moment.

      Il existe aussi d’autres scientifiques qui tricotent parfois des discours entre les faits, les contrefaits, les méfaits et le futur imparfait. Mais bon chacun trouve son pain et sa gloire où il peut. A l’air aigre, je fuis vers d’autres horizons…

      La climato ça me fait penser un peu à la relativité d’Einstein…beaucoup de monde en parle mais peu la comprenne vraiment.

      Je m’éloigne encore de la discussion.

      Fais-tu ainsi toujours du terrain?
      Que nous valent ces recherches sur le climat -20000 +/-10000 ans dans l’hémisphère sud, sur quelle problématique archéo es-tu en ce moment à ce propos?

      A plus que bientôt
      La bise.
      Mick

  2. Ou la la mais il a l’air de faire plutot froid la bas… Elle devait etre frigide cette Adele pour qu’on lui fasse un tel honneur!

    En tous cas tu as l’air de bien t’amuser la bas!

    Ici en Angola les sediments qui nous interessent c’est plutot les graviers quaternaires…

    La bise et bonne continuation!

    Cedric

  3. Bonjour Mickaël,
    Je passe sur ton blog, juste pour vérifier, qu’après les quelques frayeurs préparatoires depuis Mayotte, tu es bien arrivé sur la dernière marche avant de prendre la mer pour rejoindre les glaces. Tu transmettras le bonjour à Didier et JiPé, tes prédécesseurs, en arrivant à DDU… et bonne route pour les 12 mois qui viennent.
    B.

  4. Vogue Vogue ….pour moi …pour nous..tes amis. Je t’admire parce que tu vies et réalises un de tes rêves pendant que moi je suis encore au stade de les rêver..tous !
    Le froid est le plus stimulant des climats. Pour avoir connu le froid glacial hivernal Canadien durant 9 ans et vivant présentement au dessous de l’Équateur sous le soleil de Singapour, le -40C me manque..surtout a l’approche de décembre. Meme aux antipodes l’un de l’autre, je te suivrai au travers de ce blog. C’est genial de nous faire partager ton experience.
    Quel beau défi et quel courage Mickael. Tes enfants ne pourront qu’être fiers de toi et moi je le suis de cet ami que tu as toujours ete.
    Gros calin et bisous.

    Sofi

    • Sofi, grand réconfort aussi à toi, nous sommes restés connectés en silence pendant douze ans et si particulière amie tu es à mes yeux c’est que tu es comme le haricot de Jean de Florette: authentique. A nos écritures tropicales de cette année 2010 succèderont, j’espère bientôt…, de bons fous rires de vives voix.

      Puisses-tu continuer à garder longtemps cette force morale qui te caractérise et l’adjoindre à tes rêves pour les réaliser. Reçois positivement le soleil de Singapour tel qu’il puisse t’apporter des choses nouvelles à découvrir, continues à porter ton regard vers les horizons que tu as créés, …ce que tu as fais de ton passé est un tremplin pour ton futur, tes futurs, le présent étant ce qui modèle ton être pour l’amener à la forme de tes desseins. L’inconnu fait aussi partie de la route qui mène à l’accomplissement, celui-ci n’étant pas forcément le but mais le chemin lui-même…

      Je t’enverrai des flocons de neige à travers l’espace-temps un peu plus tard, pour le moment, …
      bises tropicales.
      Mick

  5. bonjour cousin .alors tu as quitté le soleil.je viendrais régulèrement sur ton site et j’en parlerai avec maman (tante gaby pour toi) bon travail bisous de ta cousine ici un vrai temps de Novembre ,pluie vent

  6. Hello Mickaël, je compte les jours comme toi j’imagine. Pour info la poste d’Ancenis semble moins atteinte qu’à Paris… Sauf que moi j’ai pas l’adresse!!! et si j’ai bien compris il te faut du gingembre confit???
    Pourrais-tu donner ton adresse postal et mail. N’hésite pas à demander si tu as besoin que je t’envoie quelque chose ce sera avec grand plaisir. Moi aussi j’aimerai bien venir au vernissage mais à Mayotte comment dire ca fait un peu loin….
    Pourrais-tu dire à Cédric de pas trop critiquer les Adélies s’il te plait… Non mais !
    Je te souhaite une belle traversée
    Grosses bises
    A plus
    Anne

  7. Hello,

    it would be really great if you could help to add the flag of Mayotte to the world map installed on my website (212 flags collected at the moment). If someone residing in Mayotte visits my website
    http://www.vanderheyden-vonseth.de
    (mainly about butterflies and biodiversity)
    the flag will be added automatically. It’s just one click.

    Many thanks in advance & best wishes,

    Torsten

  8. Bien content de te savoir arrivé. On a hâte d’avoir tes premières impressions et aventures…. reposes-toi bien.
    Bises
    Anne

  9. bonjour Mickael
    et merci pour le temps passé à entretenir ce blog du bout du monde permettant de suivre avec ceux du groupe la vie au quotidien des hivernants; tu diras à Bertrand (mon cher beauf frère) que ce n’était pas la peine d’aller si loin pour trouver la neige à ses pieds, ici à LFBE, l’autre bout du monde, l’hiver c’était aujourd’hui, 5cm de poudreuse sur ses terres!! mais on va attendre un peu pour sortir les peaux de phoques…

    Bon Noel à tous

  10. Salut Mick,

    Bon année a toi et plein de chaleur pour t’accompagner pour cette nouvelle année que tu vas passé dans le froid polaire. Mets en toi plein les mirettes, pour nous raconter tout ca a ton retour !!!

    Bises de nous 5…

    Phil.

    NB: j’ai chercher un endroit ou laisser un commentaire et comme je n’ai pas trouvé sur les article recent, j’ai trouvé que le post de bienvenue etait approrié 😉

  11. désolé pour les fautes…
    mais je pense qu’il est temps de se reposer…

    d’ailleurs, j’en profite pour te passer aussi le bonjour de theo et alex et leurs familles respectives qui sortent d’ici, je suis sur qu’ils sont de tout coeur avec moi pour ces voeux 😉

  12. Bon, je voulais poster mon commentaire dans le dernier article du 4 janvier, Astrolabe, le retour II mais apparemment cela est impossible… Tant pis, je lui trouve quand même une petite place.
    Le temps me manque pour lire toutes tes pérégrinations mais le coeur y est et je t’envie beaucoup car j’aimerai pouvoir profiter de la pureté du monde que tu dois observé de ton nid adélien, de son silence et de sa tranquillité. Loin du tumulte ambiant et de la crise européenne. Loin de Marine Le Pen en 2012 et des otages français morts au Niger. Loin du Contrôle Continu en Cours de Formation et du Bac+2 … Quelle chance tu as !
    Pour la nouvelle année, voici un petit lien en cadeau. Tu reconnaitras surement l’oeuvre mais je tenais à te l’envoyer car dans un premier temps elle s’intègre très bien dans le thème de ce blog, et parce qu’elle m’a tout de suite fait penser à papa et toi. Je trouve qu’elle vous représente complètement, ce que vous aimez et votre façon de voir le monde. Je me trompe peut-être mais j’aime penser que derrière vos allures de bourru pour l’un et de singe déjanté pour l’autre, se cachent en fait deux grands romantiques… Bien sûr je parle du courant artistique 🙂
    Bisous !

  13. Salut Mike !
    Content que tu sois arrivé à bon port. Tiens nous au courant de tes aventures.
    De mon côté, je re-vise les tropiques. Caliente !
    Bises,
    Franck

  14. Hello,

    it would be really great if you could help to add the flag of Mayotte to the world map installed on my website (217 flags collected so far – see attached image file). If someone residing in Mayotte visits my website
    http://www.vanderheyden-vonseth.de
    (mainly about butterflies and biodiversity) the flag will be added automatically. It’s just one click.

    Many thanks in advance & best wishes,

    Torsten van der Heyden

    Fellow of the Royal Entomological Society FRES – Fellow of The Linnean Society of London FLS

  15. Hello,

    it would be really great if you could help to add the flag of Mayotte to the world map installed on my website (217 flags collected so far). If someone residing in Mayotte visits my website
    http://www.vanderheyden-vonseth.de
    (mainly about butterflies and biodiversity) the flag will be added automatically. It’s just one click.

    Many thanks in advance & best wishes,

    Torsten

  16. Ah, c’est malin. Maintenant, le vieux bout de torchon que je suis est tout effiloché…

  17. C’est impressionnant. On pourrait croire à un trucage tout ce blanc.

  18. salut Mickael,
    ca me rappelle les tempetes hivernales au Canada. -13C… mais dependemment de la force du vent il est facile de ressentir -30 ou -40C. J’ai connu -54C ! et je m’en souviens encore. J’ai passe 10 ans la bas et les hiver qui on dure en moyenne 4-5 mois me manquent maintenant que je suis a la limite l’equatoriale. Je suis contente que tu vives ca, en plus extreme, quoique je sois surprise des temperatures « clementes » en Terre Adelie. Je lis avec ineteret tout tes messages meme si je n’y reponds pas, parfois je n’ai pas le lien pour repondre.. .Celui-la avec la photo m’a rappele le Canada. J’ai hate d’y retourner pour m’y installer definitivement. Je t’envie et je te trouve tres courageux. Ce ne doit pas etre facile mais qu’elle experience !
    Je lis souvent tes messages a mon fils et lui explique ou tu es. Il a eu un « talk-show » a presente a sa classe et il a choisi de parler d’un ami de sa maman qui vit dans le froid avec les pingouins et il a parle de lui qui vivait dans un pays froid avant de venir a Singapour ! Il te connait sans t’avoir jamais vu !
    J’ai bien hate de te revoir. D’ici la, j’attends avec impatience de tes nouvelles. C’est super ce que tu fais.
    Gros bisous. Je t’aime, ami !

  19. J’ai apprécié cette photo de grand blanc mural. J’ai lu l’article jusqu’au bout et l’ai même trouvé un peu court.
    Bonne continuation à tous !

  20. Très belles couleurs, on les croiraient peintes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s